Paris, France - October 6, 2006 (2:40pm)   ♫ Mets tes cent balles dans le juke-box, mets juste une seule pièce dans l’appareil. Tu peux gueuler, bon vieux juke-box, tu peux gueuler pleurer, tu peux remplir mes oreilles. Les nuits où j’ai peur de tout, infarctus garantis et tout. j’donn’rai tout pour ne plus être cette femme c’est tout. Le nom de cette homme qui joue : Little Stevie ! J’aim’rai jouer comme Little Stevie joue. Oh, le Wonder chante sa peine quand Little Stevie Wonder bout. Et ça tape tape dans l’abdomen, ça frappe, frappe, hey man ! On a plus les (taps, taps) pieds sur la terre ferme, frappe, frappe. J’donn’rai tout, tout pour jouer comme Little Stevie joue. Mets tes cent balles dans le juke-box, mets ton argent, ton inox dans la fente en nickel. Tu peux gueuler que c’est de l’intox, tu pourras pas gueuler plus fort que cet appareil. Ça doit faire du bien partout de n’plus voir l’hiver ni l’mois d’août. J’donn’rai tout pour ne plus être une femme du tout. C’est moi c’est vous, c’est l’obscurité sur nous. C’est noir partout sauf quand Little Stevie joue. J’aim’rai jouer comme Little Stevie joue. Oh, le Wonder chante sa peine quand Little Stevie Wonder bout... ♫ Here is a good picture of me at the Palais de Chaillot at Place du Trocadéro in Paris. The Trocadéro district was just a few blocks away from where I lived when I was in Paris from the ages of 11 to 12 and also happens to be right across from the famous Eiffel Tower. There is a road that is adjacent to these water jets and it’s at an incline. It is there that I used to go roller-skating with other kids back in my old neighborhood. (Nikon D50)
 

You are visitor 2,851,822